L’OCDE donne quelques leçons à l’UE

(B2) « Bien mais peut mieux faire », c’est un peu la sentence de l’OCDE qui a évalué l’action de l’UE en matière d’aide au développement depuis son dernier rapport en 2007.  L’UE doit encore mieux coordonner ses différents outils (économiques, politiques, civils, militaires, etc) explique l’Organisation pour la Coopération et le Développement en Europe, qui appelle son alter ego européen (UE) à clarifier le rôle de chaque acteur, en particulier de bien délimiter les compétences entre le service diplomatique européen (SEAE) et la Commission mais aussi d’éviter les doublons  entre la DG ECHO (aide humanitaire et protection civile) et les Etats Membres.

Rapport OCDE (peer review) 2012 à télécharger