Les forces afghanes repoussent l’offensive printanière des talibans

(B2) Les attaques des talibans contre les institutions afghanes, les forces de l’OTAN, ainsi que des ambassades étrangères, qui ont eu lieu entre dimanche (15 avril) et lundi (16 avril), ont été contrées et sont maintenant terminées, après 18 heures de siège. « Tous les attaquants sont morts, la bataille est terminée » a indiqué le ministre de l’intérieur afghan, Sediq Sediqqi, ce matin à l’AFP. Selon les autorités afghanes qui ont interrogé un des assaillants, c’est le réseau Haqqani (lié à Al-Qaida) qui serait derrière ces attaques. C’est le même réseau qui avait perpétré les attaques contre l’ambassade américaine et le quartier général de l’OTAN en septembre dernier.

Ce sont les forces afghanes qui ont organisé la contre-attaque, avec succès selon les occidentaux qui leur transfèrent progressivement le commandement et le rôle de combat. « Je suis extrêmement fier de la rapidité avec laquelle forces afghanes ont répondu aux attaques  d’aujourd’hui à Kaboul » a déclaré le commandant des forces de l’OTAN sur place, John Allen. « Ils étaient sur place immédiatement, bien menés et bien coordonnés. Ils ont intégré leur efforts, aidé à protéger leur concitoyens et ont largement contenu les attaquants« .

Toutefois, ces attaques sont sans précédent en termes de sophistication et d’organisation, venant des talibans, et montrent que la situation est loin d’être réglée. Plusieurs zones ont été visées simultanément, à partir de 13h45 hier dans la capitale ainsi que dans différentes provinces, rendant la situation extrêmement compliquée pour les autorités locales, qui ont dû demander un appui aérien de l’OTAN. Un porte-parole des Talibans, Zabiullah Mujahid, a affirmé « nous sommes forts et nous pouvons attaquer où nous voulons, quand nous le voulons« . De fait, que les talibans puissent s’en prendre de cette manière au coeur ultra-sécurisé de Kaboul et aux institutions officielles afghanes et occidentales est assez inquiétant. C’était en quelque sorte un test pour l’armée afghane, qui semble l’avoir passé avec succès.

Les ambassades américaine, britannique, allemande et japonaise ont été visées par les talibans. Du côté afghan, ce sont le parlement (Kaboul), divers bâtiments gouvernementaux (province de Logar), l’aéroport de Jalalabad ainsi qu’un poste de police (dans la ville de Gardez, province de Paktya). Pour sa part, la haute représentante de l’UE Catherine Ashton, « condamne dans les termes les plus fermes » ces attaques dans un communiqué officiel. Par ailleurs, le SEAE est en contact avec le personnel de l’UE sur place et rapporte que celui-ci est sauf.

TwitterFacebookLinkedInGoogle+PrintFriendly