La trajectoire du navire maudit

(BRUXELLES2) Voici tel que reconstitué par le Centre de recherches architecturales, Goldsmiths, le trajet du navire (en vue d’un rapport qui sera publie? en avril) 2012, et que mentionne Tineke Strik dans son rapport

  • Le 27 mars 2011, entre 00h00 et 02h00 GMT, le bateau migrants quitte le port de Tripoli avec 72 personnes a? bord.
  • (A) Apre?s s’e?tre dirige?s vers Lampedusa pendant quinze a? dix-huit heures, les migrants envoient un signal de de?tresse par te?le?phone satellite. Le bateau est localise? par GPS a? 16h52 GMT le 27 mars 2011 a? la position LAT 33 58.2 N – LON 12 55.8 E par l’ope?rateur de te?le?phone satellite Thuraya. Peu apre?s ce signal, les gardes-co?tes italiens lancent un Appel de Groupe Ame?liore? (AGA) signalant le bateau en de?tresse et diffusent ses coordonne?es ge?ographiques.
  • (B) Le bateau navigue pendant environ deux heures avant d’e?tre survole? par un he?licopte?re. Apre?s cette rencontre, le te?le?phone satellite est jete? a? l’eau. Le dernier signal de?tecte? par l’ope?rateur satellite est LAT 34 07.11 N – LON 12 53.24 E a? 19h08 GMT le 27 mars 2011. Cette position correspond donc probablement a? celle de la rencontre avec l’he?licopte?re. Le bateau demeure approximativement dans la me?me zone pendant quatre a? six heures avant de recevoir la visite d’un he?licopte?re militaire, qui lui envoie de l’eau et des biscuits avant de repartir. Sans trop bouger de leur position correspondant au dernier signal envoye?, les migrants croisent plusieurs bateaux de pe?che, qui ne leur portent pas assistance. Ils de?cident alors de poursuivre leur route entre 00h00 et 01h00 GMT et continuent sans doute direction N-NO vers Lampedusa pendant cinq a? huit heures, a? une vitesse estime?e de 4,43 nœuds (la vitesse moyenne maintenue pendant la navigation de Tripoli au point A).
  • (C) Le bateau tombe en panne d’essence et commence a? de?river dans un rayon de 8 milles nautiques (indique? par une ombre blanche) de la position 34 24.792 N – 12 48.576 E a? environ 07h00 GMT le 28 mars.
  • (D) Le bateau de?rive (la de?rive estime?e du bateau e?tait plus fortement domine?e par les vents sud-est) et, entre le 3 et le 5 avril, les migrants croisent un ba?timent militaire qui ne leur porte absolument pas secours.
  • Le 10 avril 2011, le bateau accoste a? nouveau a? Zlitan. Au moment du de?barquement, 11 migrants sont toujours vivants. Deux de?ce?deront peu de temps apre?s.