Grizzly 2 s’envoie en l’air en Amérique latine…

(crédit : Airbus Military)

L’avion européen de transport, l’Airbus A400M effectue ces jours-ci une tournée en Amérique latine. C’est sa première sortie sur ce continent. Et l’occasion également de tests en haute altitude. Grizzly 2 – un des cinq appareils construits par Airbus military – a atterri d’abord à Santiago du Chili le 23 mars. Piloté par Ignacio “Nacho” Lombo, il s’est ensuite dirigé vers Cochabamba en Bolivie, un aéroport situé à 2550 mètres.

La 1000e heure de vol

Le temps de revenir au FIDAE Airshow de Santiago, a permis de franchir une étape importante, celle de la 1000e heure de vol. Après l’étape de Lima au Pérou, la destination de la Paz en Bolivie était une escale intéressante, à plus de 3.960 m.

Nacho Lombo connait un peu le terrain. C’est lui qui avait atterri aux commandes d’un Airbus A380 pour la première fois, en 2008.

La seconde série en assemblage, un appareil livré à la France en 2013

La seconde série des A400M a commencé à être assemblée sur la ligne d’assemblage d’Airbus Military à Seville (Espagne). L’intégration des ailes sur le modèle MSN8 a déjà commencé en février, a précisé l’industriel. Le reste des autres composants du second A400M destiné à être livré à l’armée de l’air française sont arrivés à Séville à la mi-mars. Des éléments fabriqués dans trois pays : de Saint Nazaire (France) pour le nez de l’appareil, de Brême (Allemagne) pour le fuselage, de Stade (également en Allemagne) pour l’aileron vertical, du site de Tablada (Séville) pour l’aileron horizontal. Cet appareil devrait être livré l’année prochaine (2013) à la France.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).