L’Otan en pourparlers avec les Russes pour augmenter les capacités de transit

Un antonov 124 utilisé en Afghanistan (crédit : ministère français de la Défense / DICOD)

(B2) La base d’Oulianovsk, près de la Volga, va devenir un « hub » pour acheminer le matériel des forces de l’OTAN de retour d’Afghanistan. Moscou est en pourparlers avec l’Alliance pour un nouvel accord de transit, selon Kommersant citant des sources du ministère de la Défense.

L’accord permettra à la Russie d’obtenir une indemnisation pour augmenter les capacités de l’aéroport russe. Un véritable pont aérien va se mettre en place pour rapatrier tous les matériels des différentes armées engagées en Afghanistan. Les marchandises seront d’abord acheminées par avion jusqu’à Oulianovsk avant de repartir par train vers l’Europe.

Oulianovsk est connu des industriels pour abriter Aviastar, qui fabrique le mastodonte du transport, l’Antonov 124 dit « Rousslan ». L’aéroport servait déjà à acheminer environ la moitié des fournitures et équipements (non léthaux officiellement) de l’ISAF vers l’Afghanistan. Il s’agit maintenant de faire face aux besoins des troupes sur place alors que la route par le Pakistan devient difficile (parfois bloquée) et également d’accélérer le rapatriement des matériels.