La police palestinienne en formation à la gestion des incidents

(BRUXELLES2) La collecte et la gestion des incidents, lors d’accidents ou de délits, est un point fondamental de tout départ d’enquête policière ou criminelle. La mission européenne de soutien à la police palestinienne (EUPOL COPPS) a lors d’une première séance de formation donné un cours à 20 agents de « première intervention » au Collège police de Jericho cette semaine. « Quand la police arrive pour faire face à tout incident, la première chose qu’ils doivent faire est d’évaluer rapidement ce type d’incident, ils sont confrontés et quelles sont leurs priorités urgentes », explique Andrew Udall, inspecteur en chef du Royaume-Uni, actuellement détaché à la mission EUPOL COPPS. « L’obtention de cette information est vitale dans la détermination de la réponse correcte à la fois pour les policiers sur place et au commandant de la salle des opérations à prendre d’importantes décisions tactiques qui facilitent la gestion efficace et la résolution de l’incident ».

Cette formation récente est la première d’une série de conférences et d’ateliers que le chef inspecteur Udall et son homologue de la police palestinienne, le major Nael OMAR, vont donner aux agents de première intervention et au personnel de la salle des opérations dans les six prochains mois, pour améliorer les opérations de police et les gestion des incidents, indique-t-on du coté d’Eupol Copps.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).