Un Basque spécialiste du maritime et de la défense… à la Défense espagnole

(BRUXELLES2) Le nouveau ministre de la Défense, Pedro Morenes, qui prend ses fonctions demain (jeudi 22 décembre) n’est pas un nouveau venu dans le monde de la défense ou de la sécurité ni de la politique. C’est aussi un homme de l’entreprise, un juriste, habitué à la gestion et aux restructurations. Enfin, il a été proche de Rajoy, l’actuel Premier ministre, et de Josep Piqué.

Il a en effet été membre du gouvernement Aznar sans discontinuer, d’abord comme secrétaire d’Etat à la Défense de mai 1996 à mai 2000 auprès de Eduardo Serra Rexach. Il gère ainsi le processus de professionnalisation et de modernisation de l’armée espagnole. Au changement de législature, et remaniement de gouvernement, il passe à la Sécurité comme secrétaire d’Etat auprès de Mariano Rajoy jusqu’en juillet 2002 et enfin secrétaire d’Etat à la politique scientifique et technologique d’août 2002 à avril 2004. Depuis Juin 2010, il était directeur pour l’Espagne de MBDA, la société européenne de missiles. Et il est également président de la société de sécurité privée Ségur Ibérica, dont les gardes armés assurent la sécurité des pêcheurs espagnols au large des Seychelles. Une confusion des genres sur laquelle il devra veiller pour éviter toute accusation de collusion d’intérêt.

Né en 1948, à Getxo en Biscaye dans le pays basque espagnol, diplômé en droit de l’Université de Navarre, il travaille de 1984 à 1988 dans un cabinet d’avocats, puis en 1988 aux chantiers navals Empresa Astilleros Españoles, et en 1991, à l’ Instituto Nacional de Industria. Après sa carrière politique, il retourna aux affaires, d’abord comme secrétaire général du cercle des entrepreneurs, puis à partir de Janvier 2009 comme président du conseil d’administration des chantiers naval du Nord et, dernièrement, de MBDA Espagne. Le milieu maritime, il connait bien puisqu’il a également enseigné durant plusieurs années à l’Instituto Marítimo Español et également à l’Institut européen des études maritimes. C’est enfin un amoureux du golf, m’ont assuré mes collègues espagnols, il préside ainsi le prestigieux Real Club de la Puerta de Hierro de Madrid.

(crédit photo : ministère US de la Défense, P. Morenes reçu avec les honneurs au Pentagone par son homologue J. Hamre)

Lire également : Les gardes privés arrivent à bord des thoniers espagnols

Comments are closed.