A la chasse aux mines

A la chasse aux mines

(crédit : ministère français de la Défense)

(BRUXELLES2) La marine française a déployé un navire d’un nouveau type au large de la Libye. Le bâtiment base de plongeurs démineurs (BBPD) Achéron. Mission : évaluer les dégâts dans les différents libyens, notamment la présence d’engins explosifs. Une nécessité après 7 mois de conflits. Les plongeurs démineurs vont ainsi « pouvoir conduire des neutralisations d’engins explosifs en cas de nécessité » précise-t-on du côté de la marine. Une mission qui « se déroule en étroite coordination avec les autorités et la marine libyenne, en particulier avec les plongeurs démineurs libyens ». Les ports de Tripoli, Al Khoms et Misratah ont déjà été reconnus. Et les plongeurs de l’Achéron ont travaillé sur 6 épaves de bâtiments de guerre libyens et détruit plusieurs munitions qui présentaient un danger imminent. A Misratah, les plongeurs démineurs ont notamment neutralisé une mine marine que les forces du colonel Kadhafi avaient mouillée en avril dernier.