Dernières nouvelles de la piraterie (29 août 2011) (maj)

(BRUXELLES2) L’Inde voit le Pakistan derrière les pirates. Selon le quotidien Times of India, les derniers pirates arrêtés, après l’attaque du MV Nafis-1 au large de Mumbai le 14 aout, avaient à bord des aliments emballés et fabriqués au Pakistan, ainsi qu’une grande quantité de devises étrangères (86.000 $ et 1.500 Riyal saoudiens). Les agents des douanes ont saisi des sacs pleins de feuilles de thé qui, selon eux, étaient mâchés par les pirates (comme le khat) pour rester éveillé. Les services de sécurité indiens soupçonnent leur voisin de mener une guerre par intermédiaire (proxy war) en procurant aux pirates somaliens une assistance logistique.

Lundi (29 août). Renforts pour l’opération Atalanta et faire face à la crise humanitaire

La frégate Köln a quitté le port de Wilhelmshaven (nord de l’Allemagne) pour rejoindre l’opération anti-piraterie de l’UE déployée dans l’Océan indien. C’est la seconde frégate allemande à être engagée simultanément à la frégate Bayern. Elle devrait être à Djibouti à la mi-septembre avec ses 220 membres d’équipage et soldats. Une corvette espagnole Infanta Cristina (P-77), un navire de 88 mètres de long de la classe Descubierta, est partie le 17 août, du port de Cartagena avec une centaine de membres d’équipage ainsi qu’une équipe de « marines ». C’est la deuxième fois que ce navire est engagé au large de la Somalie. Un navire amphibie espagnol, le Galicia, est déjà engagé. L’opération Atalanta devrait disposer de 8 navires au lieu de 6 habituellement. Ce renfort intervient alors que les demandes d’escorte des navires du Programme alimentaire mondial augmentent avec la crise alimentaire en Somalie, et dans la corne de l’Afrique.

Le Koln au départ de Wilhemhaven (crédit : Bundeswehr / Sophie Fiebeler)

29 août. Et relève russe

Un nouveau détachement de navires russes a quitté le port de Vladivostok pour mettre le cap sur le golfe d’Aden, selon l’agence RIA Novosti. C’est le sixième détachement depuis l’engagement russe dans l’Océan indien pour lutter contre la piraterie. Il comprend le destroyer anti-sous-marin Admiral Panteleïev, un ravitailleur et un remorqueur, ainsi que des unités de l’infanterie de marine.

27 août. Le MV Polar et le Mv Eagle libérés

Les pirates somaliens ont relâché le tanker grec battant pavillon panaméen Mv Polar et son équipage contre une rançon, annonce le 28 août l’ONG Ecop pirates. Un des marins est manquant. Il est mort trois semaines après que le navire ait été capturé. Les autres 23 membres d’équipage vont bien. Le Mv Polar avait été capturé le 30 octobre 2010. Libération confirmée par le QG européen Eunavfor Atalanta le 30 août : le navire est dans un lieu sûr à Salalah.

Un autre navire grec, le vraquier MV Eagle, dans une « opération de libération mal planifiée », et après une rançon « substantielle ». Mais selon l’ONG, le navire serait immobilisé avec une panne moteur, escorté par un navire de guerre et un bateau avec des équipes de sécurité. L’ONG craint un naufrage « dans le but d’encaisser l’assurance comme ce fut le cas avec MV Rak Africana et MV Suez récemment ».

Lundi (22 août) Pirate condamné à la prison à vie aux USA

Le juge du tribunal de Virginie Est a condamné, lundi (22 août),  Ali Abdi Mohamed, un Somalien à la prison à vie pour piraterie. Il a été reconnu coupable d’avoir participé à la capture d’un navire de plaisance américain et de 4 otages Us au large des côtes de la Somalie. Les 4 otages américains étaient morts entre l’attaque et l’assaut menés par les marines. L’intéressé a reconnu sa culpabilité comme 10 autres de ses coreligionnaires.

Samedi (20 août) Le Fairchem Bogey piraté près d’Oman

Battant pavillon des iles Marshall, le tanker de 52.455 tonnes Mv Fairchem Bogey est piraté alors qu’il était ancré dans le port de Salalah (Oman), dans les premières heures du 20 août. C’est la première fois que les pirates s’aventurent aussi près de l’Emirat. Il a pris la direction des côtes somaliennes a confirmé le QG anti-piraterie de l’UE. A son bord un équipage de 21 personnes.

A lire également : Dernières nouvelles de la piraterie (14 août)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).