Un Américain chef de la task force d’enquête à Eulex Kosovo

(BRUXELLES2) Un procureur américain, John Clint Williamson, qui a été nommé responsable de la task force spéciale d’Eulex chargée de mener l’enquête sur les allégations de trafic d’organe, les liens avec l’UCK et l’implication du pouvoir politique kosovar, contenues dans le rapport du Conseil de l’Europe rédigé par le Suisse Dick Marty en décembre 2010. Une enquête préliminaire a été lancée le 27 janvier 2011.

NB : Cette nomination est éminemment politique. Les Américains participent en effet à Eulex Kosovo et avaient émis dans le passé plusieurs critiques sur la mission européenne. Mais c’est plutôt original. Et on peut se demander en quoi un juriste américain est plus compétent qu’un juriste européen pour mener l’enquête sur des faits s’étant déroulés sur un territoire européen d’autant que Williamson a une certaine expérience.

Juriste de profession – diplomé de l’université Tulane de la Nouvelle Orléans et procureur adjoint (assistant attorney) au tribunal de district de la Nouvelle Orléans – J. Clint Williamson est aussi un responsable du NSC. Il a été un procureur du tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à la Haye (de 1994 à 2001) instruisant notamment les procédures contre « Arkan », contre les auteurs du massacre de Vukovar ou contre Milosevic. Il devient ensuite directeur du département justice de la Minuk, la mission de l’ONU au Kosovo (fin 2001-2002). En 2003, il est à Bagdad (Iraq) comme premier conseiller du ministre irakien de la Justice. Puis il devient le directeur des opérations de stabilité au National Security Council (NSC) (2003-2006). A la fin de sa période au NSC, directeur des questions de sécurité et directeur des secours, de la stabilisation et du développement au NSC (1er semestre 2006), il occupe le poste d’assistant spécial (intérim) du président (G. Bush). Ambassadeur extraordinaire pour les questions de crimes de guerre de 2006 à 2009, il était jusqu’à présent expert auprès des Nations-Unies.

Lire également :