Un Français prend la relève en Géorgie et Caucase comme RSUE

Share

(BRUXELLES2) La décision a été officialisée aujourd’hui. C’est un diplomate français, Philippe Lefort, qui va devenir au 1er septembre, le représentant spécial de l’Union européenne pour la crise en Géorgie et le Caucase du Sud (Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan). Il prend ainsi le relais du Suédois, Peter Semneby, qui était en charge pour le Caucase du sud jusqu’à fin février de cette année (depuis le poste était vacant) et du Français Pierre Morel, qui reste cependant RSUE en charge de l’Asie centrale (comme auparavant).

Né en 1956 (30 novembre), Philippe Lefort connait bien la région. Il a été ambassadeur de France en Géorgie (de 2004 à 2007) – en prenant le relais de Salomé Zourabichvili (qui vient de passer de « l’autre coté » comme Ministre géorgien des affaires étrangères), puis chef de mission adjoint à l’ambassade de France de Russie (de 2007 à 2010). Depuis 2010, il est à la tête de la direction de l’Europe continentale, au ministère français des affaires étrangères et européennes.

Normalien, agrégé de lettres modernes, Philippe Lefort a d’abord enseigné (jusqu’en 1984) avant d’intégrer l’Ecole nationale d’administration (diplômé en 1987) puis le Quai d’Orsay. Il a été en poste notamment à  Moscou (1989-1991), au Secrétariat Général de la Défense Nationale (1991-1993), à Tokyo (1993-1997) et à Washington (1997-2000).(*) à ne pas confondre avec un homonyme, le général de brigade aérienne Philippe Lefort, qui a été, notamment, commandant des FFDJ (Forces françaises à Djibouti) jusqu’à 2009.