Dernières nouvelles de la piraterie (31 juillet 2011) (maj)

(BRUXELLES2)

Les soldats du Esbern Snare en légitime défense

Lors de l’incident qui avait opposé les militaires du Esbern Snare, la frégate danoise engagée dans l’opération de l’OTAN, aux pirates, le 12 mai dernier, au large du Kenya, quatre pirates avaient été tués (et 10 autres blessés) lors de la reprise du Jelbut 24, un navire iranien utilisé comme bateau-mère. L’enquête menée par l’auditeur de Ceopenhague, le 15 juillet, a conclu à la légitime défense.

Le MV Jubba XX libre

Le tanker Mv Jubba XX – portant le drapeau des Emirats arabes unis – et son équipage de 17 personnes ont été libérés jeudi (28 juillet). Les forces du Puntland avaient tenté de reprendre, sans succès apparemment, le contrôle du tanker tandis qu’il était ancré au large de Bargaal selon l’ONG Ecop-Marine. Les camps pirates à terre ont également été attaqués. A la suite de cette attaque, le MV Dover aurait quitté l’ancre avec à son bord les otages danois. Mais les témoignages semblent contradictoires avertit l’ONG.

7 à 10 ans de prison requis pour des pirates aux Pays-Bas

Le parquet de Rotterdam (Pays-Bas) requiert sept à dix ans de prison contre les cinq pirates somaliens accusés d’avoir attaqué début novembre 2010 le Choizil, un voilier sud-africain, et enlevé deux des membres de son équipage dans l’Océan indien (un troisième avait pu fuir recueilli par la marine française). Les cinq pirates avaient été arrêtés, peu après, à la mi-novembre par le navire militaire Amsterdam et transférés ensuite aux Pays-Bas, en vertu de la loi de compétence universelle qui permet à tout tribunal de poursuivre ces faits. Jugement rendu le 12 août.

Lire également :

Exercice de sécurité dans le détroit de Bab el Mandeb

Plusieurs Mirage français, deux navires de la marine turque et un navire australien, le HMAS Toowoomba ont mené, le week end des 22 et 23 juillet un exercice de sécurisation maritime « Scimitar Exocet » dans le détroit de Bab El Mandeb. Les Mirage jouaient les rôles des « méchants » attaquants contre lesquels devaient se défendre les navires. Un exercice qui a permis également à la marine australienne d’intervenir face à une « attaque » de pirates. Quelques heures avant que l’exercice commence, le Toowoomba a reçu un appel au secours d’un navire marchand, a expliqué un porte-parole de la marine australienne. L’hélicoptère Seahawk helicopter est intervenu et a escorté le navire.

La marine iranienne déjoue plusieurs attaques

La marine iranienne est intervenue dans le détroit de Bab-el-Mandeb a annoncé l’agence Irna pour dégager un cargo iranien Hoda d’une attaque pirates. Un des pirates a été tué, les autres ont fui. La marine était déjà très présente dans ce détroit, où les pirates semblent s’être réfugiés pendant la période de mousson. L’une de ses interventions a eu lieu mercredi après-midi (20 juillet), déjouant une attaque menée par 7 skiffs pirates sur le cargo Dandle. Elle a dû réintervenir quelques heures plus tard, à la suite d’une nouvelle attaque sur le même bateau. Jeudi (21 juillet), c’était au tour du pétrolier Abadeh d’être victime d’une attaque par 7 skiffs pirates, déjouée également.