Pooling and sharing : la France propose une école du futur pour pilotes

(BRUXELLES2) Joignant le geste à la parole, lors du séminaire sur le pooling and sharing, qui s’est tenu à Paris, le 13 juillet, l’armée française a fait une proposition très concrète. Pourquoi ne pas former en commun « nos pilotes de l’aviation de transport » a expliqué un haut gradé, avoir une école du futur. « Deux options existent : soit l’achat en commun d’un avion (destiné à la formation), soit via  un contrat d’externalisation à l’horizon 2016 ». Si ce projet recueille un certain nombre d’avis favorables – notamment par les pays acheteurs d’A400M – ce projet pourrait être porté par l’Agence européenne de défense. L’avantage est évident, selon nous, éviter d’aller se former aux Etats-Unis où les places sont chères à tous points de vue (elles sont limitées en nombre notamment et ne suffisent pas aux armées européennes).

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).