Déclaration du triangle de Weimar sur la PSDC (18 juillet 2011)

L’Allemagne, la France et la Pologne souhaitent une relance de l’Europe de la défense, toujours plus nécessaire dans un contexte marqué par la multiplication des crises, la limitation des moyens nationaux et les attentes croissantes à l’égard de l’Union européenne.

A cet effet, nos trois pays ont adressé une lettre conjointe à la Haute Représentante de l’UE le 6 décembre 2010, qui a reçu un très large soutien au sein de l’Union européenne.

En réponse à notre « initiative Weimar », la Haute Représentante a présenté un rapport le 11 juillet, avec des propositions satisfaisantes et réalistes pour faire avancer la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) dans les quatre directions identifiées :

–       Mutualisation et partage des capacités de défense,

–       Mise en place d’une capacité permanente civilo-militaire de planification et de conduite des opérations,

–       Amélioration des relations UE/OTAN,

–       Engagement opérationnel, notamment des groupements tactiques de l’UE.

La réunion du Conseil des Affaires étrangères de ce jour a confirmé un large soutien des Etats membres au rapport de la Haute-Représentante. Ce Conseil n’était pas destiné à prendre des décisions mais à permettre à la Haute Représentante de poursuivre le travail et la réflexion sur les options avancées.

Le rapport de la Haute Représentante reste sur la table. Nos trois pays souhaitent qu’elle poursuive le travail sur cette base, avec les Etats membres.