Qui représentera l’UE et où ? L’Europe passe à l’âge adulte dans 8 pays sur 10

(BRUXELLES2, exclusif) Les délégations de l’Union européenne prennent un peu plus de poids au second semestre 2011. Les diplomates européens – placés directement de la Haute représentante de l’UE, Catherine Ashton – assureront ainsi la représentation de l’UE dans 128 pays sur 166 recensés, soit 8 pays sur 10. Soit dans 7 pays de plus qu’au premier semestre.

Dans la plupart des points chauds actuels du globe (Afghanistan, Congo, Syrie, Yemen), une délégation de l’UE est donc en première ligne. Cela n’enlève rien à la politique étrangère des Etats membres qui demeurent libres de leur présence diplomatique (la fermeture des ambassades est davantage liée aux contraintes budgétaires). Simplement, l’UE se montre ainsi en capacité de se représenter toute seule et non par l’intermédiaire d’un Etat membre.

Il ne reste ainsi que 38 pays où l’UE reste représentée par un de ses Etats membres ; dans la moitié de ces pays (17 exactement) existe une ambassade de l’UE.

La Pologne – qui assure la présidence tournante de l’UE – sera ainsi de permanence en Belarus, en Corée du Nord, à Cuba, aux Emirats arabes unis, en Iran, au Koweit, en Ouzbékistan, au Qatar, … au Saint Siège et au Turkmenistan ; la France en Birmanie, aux Comores, à Oman et au Surinam ; le Royaume-Uni à Brunei ou aux Seychelles ; la république Tchèque en Mongolie ; le Danemark au Népal, ….

Dans 5 d’entre eux (Belarus, Cambodge, Guatemala, Népal, Ouzbékistan), la délégation de l’UE devrait prendre le relais dès que possible.

Notons qu’en Libye, il reste une interrogation. Tous les Etats membres – ou presque – ont « suspendu » leur ambassade à Tripoli, y compris la Pologne qui assure la présidence tournante. Et la Hongrie qui a maintenu durant plusieurs mois un minimum de permanence ne semble pas prêt à continuer. De son coté, l’UE a ouvert un « office technique » à Benghazi.

Le tout se déroule sur fond de redéploiement de la présence diplomatique de plusieurs pays pour cause de raréfaction budgétaire. Ainsi la Suède devrait fermer trois postes diplomatiques d’ici la fin de l’année en Angola, Argentine et en Malaisie. Tandis que la république Tchèque a déjà fermé son poste du Kenya (c’est l’ambassadeur résidant en Ethiopie qui prend le relais). La Finlande ferme son poste au Venezuela mais ouvre une représentation en Algérie. etc.

En savoir plus : Pays par pays, qui assure la permanence de l’UE ? Lequel des 27 ont une ambassade  ? voir les « docs de B2 »

Lire également :