La maîtresse de Gbagbo porte plainte contre l’Union européenne

(BRUXELLES 2/ Exclusif) Nadiany Bamba, la seconde femme de Laurent Gbagbo, dirigeant ivoirien non reconnu par la communauté internationale, a déposé plainte devant le Tribunal de l’Union européenne contestant les sanctions prises à son égard (interdiction de visas et gel des avoirs) prises en janvier. Celle qui est également la directrice du groupe Cyclone (qui édite le quotidien « Le Temps » proche du pouvoir) ne conteste pas le motif de la décision européenne : avoir fait « obstruction aux processus de paix et de réconciliation par l’incitation publique à la haine et à la violence et par la participation à des campagnes de désinformation » lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2010. Elle en conteste la forme : « violation des droits de la défense et droit au recours effectif, atteinte manifeste au droit de propriété« .

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).