Dernières nouvelles de la piraterie (18 mars 2011)

Décision attendue pour le 28 mars au Kenya. Toutes les affaires de piraterie au Kenya  — 7 en tout impliquant 57 personnes — sont actuellement ajournées sine die. On attend le verdict de la Cour d’appel de la Haute Cour sur la décision prise l’année dernière par le juge Mohamed Ibrahim de se reconnaître incompétent pour juger les pirates somaliens présumés,  (lire : Un arrêt de principe qui sème le trouble : la High Court de Mombasa libère 9 pirates). L’audience de la Cour d’appel est désormais prévue le 28 mars.

Jeudi (17 mars). La Nouvelle-Zélande refuse une frégate. Le ministre de la défense de Nouvelle Zélande, Wayne Mapp, décline la demande des Nations-Unies de fournir un navire pour les patrouilles anti-pirates au large de la côte africaine. Il y a « trop à faire actuellement pour envoyer une de nos frégates Anzac » explique-t-il aux médias nationaux.

la frégatte Guépratte escorte le MV Hannibal II (crédit : marine / DICOD)

Jeudi (17 mars). Le MV Hannibal II libéré. Le tanker chimiquier qui était retenu par les pirates depuis le 11 novembre dernier est libéré. Le navire se dirige sous escorte de la frégate française Guépatte vers Djibouti. Avant que la frégate soit près du navire, plusieurs équipes ont été hélitreuillées : une équipe de sécurisation, rapidement rejointe par une équipe médicale, chargée d’apporter une assistance sanitaire et psychologique aux 30 marins captifs depuis quatre mois, puis une équipe technique chargée de vérifier et remettre en état ses machines. Les 30 membres d’équipage (Tunisie, Philippines, Croatie, Georgie, Russie et Maroc) vont aussi bien que possible, d’après l’armateur. Une rançon de 2 millions de $ a été payée a-t-il expliqué. NB : un des membres d’équipage avait été évacué le 17 décembre sur un soupçon étayé d’appendicite.

Mercredi (16 mars). Des pirates de 11 à 15 ans ! Les autorités indiennes découvrent que parmi les 61 pirates arrêtés samedi (lire : Coup de filet de la marine indienne : 61 pirates arrêtés en une prise) figurent 25 mineurs de moins 15 ans. « Au moins quatre ont tout juste 11 ans ou aux alentours » explique les enquêteurs indiens à la presse locale. D’ordinaire, des mineurs d’âge avaient été appréhendés mais jamais en aussi grand nombre, et jamais aussi jeunes. Cela va poser un problème de plus pour la poursuite judiciaire des pirates.

Mercredi (16 mars). Le Tromp repasse le canal de Suez. C’est la troisième fois en quelques jours que le navire de la marine néerlandaise passe le canal qui sépare la Méditerranée de la mer rouge et l’Océan indien. Venu d’abord pour l’opération anti-piraterie de l’UE puis de l’OTAN, le Hr Ms Tromp avait reçu l’ordre de revenir en Mediterranée pour participer à l’opération de secours de la Libye et à une éventuelle opération de blocus maritime. Un de ses hélicoptères avec 3 équipiers avait été fait prisonniers par le forces libyennes puis libérés (lire : Ils sont libres ! Les 3 militaires néerlandais bientôt à la maison).

Mardi (15 mars). Cinq Somaliens sont condamnés à la prison à vie par le tribunal de Virginie (Etats-Unis) pour avoir attaqué l’USS Nicholas, un navire de l’US Navy. C’est la peine la plus dure prononcée dans un pays occidental. Ils espéraient un « retour sur investissement » de 10 à 40.000 $ sur la rançon.

Lundi (14 mars). Un thonier basque espagnol échappe à une attaque. Le Txori Argi échappe à une attaque de pirates dans l’Océan Indien, à 80 miles des Seychelles. Les gardes de sécurité à bord réussissent à repousser l’attaque. Ce navire avait déjà échappé à une autre attaque similaire en Novembre. Un bateau de patrouille espagnol va rester dans les prochains mois dans la zone de pêche pour déjouer toute autre attaque.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).