D’autres ambassades européennes ferment à Tripoli

Share

(BRUXELLES2) Les derniers pays européens qui avaient encore maintenu leur ambassade ouverte jusqu’ici à Tripoli ont décidé de fermer temporairement leur représentation. Malte et l’Italie ont ainsi fermé leur ambassade vendredi (18 mars). Un avion C-130 italien avait été envoyé dans la matinée pour rapatrier les diplomates maltais et italiens. Pour Malte restent sur place des agents locaux. L’Italie sera représentée par la Turquie, a annoncé le ministre des Affaires étrangères, Frattini. Les Pays-Bas avaient déjà fermé leur ambassade le 14 mars, à la suite de la libération des trois militaires retenus par le régime de Kafdhafi.

La Hongrie assure la permanence

La Hongrie qui assure la présidence de l’Union européenne et assure sa représentation sur place — il n’y a pas de délégation de l’UE en Libye — a affirmé, vendredi par la voix de son ministre des Affaires étrangères Martonyi continuerait à fonctionner. Selon nos informations, 18 Etats membres de l’UE étaient représentés dans la capitale libyenne avant la crise. A la suite de la France et du Royaume-Uni, fin février, une dizaine de pays avaient décidé de suspendre leur activité et de fermer leur ambassade (1).

D’autres pays ferment également leur représentation

On peut signaler que ce mouvement de fermeture ne concerne pas uniquement les ambassades européennes. Le Nigeria — qui est des dix membres du Conseil de sécurité à avoir voté en faveur de l’usage de la force — a également pris cette décision. Il a annoncé également avoir évacué presque 2000 Nigerians qui restaient bloqués à l’aéroport de Tripoli.

(1) Lire également : Les ambassades européennes et occidentales en Libye ferment une après l’autre