Une force arabo-occidentale pour conduire les opérations sur la Libye ?

Une force arabo-occidentale pour conduire les opérations sur la Libye ?

Share

En cas d’autorisation par le Conseil de sécurité de l’ONU, les Rafale et Mirage français et les Tornado et Eurofighter Typhoon britanniques pourraient être parmi les premiers moyens européens à se positionner au-dessus de la Libye pour effectuer une No Fly Zone, avec le support des Awacs, et des F-16 américains. Coté européen, on pourrait aussi compter sur les F-16 belges (dans le cadre éventuellement de la NRF de l’OTAN) voire néerlandais ; ces deux pays étant soumis l’un à une information, l’autre de l’autorisation de leur Parlement.

Les bases de Solenzara en Corse (France), de Akrotiri (Chypre / Royaume-Uni), de Sigonella en Sicile (Italie), de Souda en Crète (Grèce) pourraient accueillir les différentes flottes aériennes.

Un mirage 2000 en exercice au Qatar (crédit : armée de l'air française)

Coté pays arabes, on pourrait trouver l’Arabie saoudite, le Qatar et les Emirats Arabes unis, voire l’Egypte, le Liban de manière symbolique (il n’a pas d’aviation) ou le Maroc (habitué des opérations de l’OTAN, présent dans le nord du Kosovo avec le Français dans la Kfor). Le tout agissant sous forme d’une coalition de bonnes volontés. NB : informations à confirmer

(maj 18 mars, 1h) L’Italie confirme qu’elle met la base de Sigonella à disposition de la coalition. Le Canada promet d’envoyer 6 avions Hornet CF-18 pour assurer la no fly zone.