Les opposants libyens reçus en catimini au Conseil européen vendredi (Maj)

Les opposants libyens reçus en catimini au Conseil européen vendredi (Maj)

Share

Les opposants libyens M. Essaoui et Jibril sur le perron de l'Elysée, jeu 10 mars (Crédit : Elysée)

(BRUXELLES2/Exclusif) Les deux émissaires de l’opposition (Conseil intérimaire libyen), Mahmoud Jibril et Ali al-Essawi, sont à Bruxelles depuis hier soir. Ils ne seront pas reçus directement par Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, comme envisagé un moment. Mais par un membre de son cabinet, son sherpa (conseiller diplomatique), Zoltan Martinusz. Une rencontre prévue ce matin (vers 11h), « à la demande des opposants libyens », tient-on à préciser au cabinet de Herman Van Rompuy. Une rencontre qui intervient après que l’Elysée ait reçu officiellement les deux « chargés des relations internationales » de la révolution libyenne. Et qui pourrait être suivie d’autres, selon l’évolution de la situation… au sein des 27.

(maj 20h) Herman Van Rompuy a salué rapidement les deux opposants (une poignée de main entre deux portes) et a publié un communiqué à l’issue de cette rencontre :« Je pense que cette délégation a pris une très importante décision. Même si certains d’entre eux avaient de mauvaises responsabilités dans le régime précédent, ils ont pris une décision très courageuse de briser avec Kadhafi et de prendre le coté de la rébellion. Et certains d’entre eux risquent même leur vie avec ce geste. C’est un pas important. Bien sûr, la preuve du pudding c’est de le manger, mais nous les considérons comme suffisamment fiables à ce stade pour travailler avec eux. Vous devez être logiques. Si nous ne voulons pas négocier avec Kadhafi, nous devons négocier ou avoir un interlocuteur, et le Conseil est un interlocuteur fiable selon nous ». (traduction de l’anglais)