L’Europe frappe la Libye au coeur de son système politico-financier. 5 entités visées (liste)

Share

(BRUXELLES2) Aucun incident n’est venu interrompre le processus de décision européen sur les sanctions à l’encontre du régime libyen du colonel Kadhafi, dont nous avons détaillé le processus (1). Les 27, unanimes, ont ainsi adopté aujourd’hui (Jeu. 10 mars) une nouvelle décision visant à geler les avoirs de cinq entités libyennes qui sont placées au coeur de l’Etat, assurent son financement ou le financement d’activités extérieures. La liste devrait être publiée vendredi au Journal officiel.

Selon nos informations, il s’agit de la Banque centrale de Libye, de la Banque libyenne du commerce extérieur (Libyan Foreign Bank), des fonds d’investissements libyens Libyan Investment Autorithy (LIA), Libya Africa Investment Portfolo (LAIP) et de la Libyan Housing and Infrastructure Board (LHIB).

Un nouveau nom a également été ajouté à la liste des personnes interdites de visa et dont les avoirs sont gelés : Mustafa Zarti.

(1) Lire également :