Les militaires néerlandais libérés ? (Maj) C’est confirmé !

Share

(BRUXELLES2 /17h) L’optimisme raisonné pourrait être justifié (1). Et les trois militaires néerlandais arrêtés par les forces du Colonel Kadhafi et retenus prisonniers, en otages, pourraient être libérés très rapidement. Un avion privé – avec du matériel médical – a pris ce matin la direction de la Libye à partir de Malte. A bord, un pilote néerlandais. Selon nos informations, les discussions étaient particulièrement intenses encore hier. Et une délégation néerlandaise était à Tripoli pour aboutir à ce résultat et régler les derniers détails. La nouvelle de la libération n’a pas encore été confirmée ni coté néerlandais ni coté libyen.

(mise à jour 24h) L’information que Bruxelles2 a diffusé dans l’après-midi est désormais confirmée à la fois par la télévision d’Etat libyenne et par le ministère grec de la Défense. Un avion C-130 (n°743) de la Défense grecque est, en effet, parti dans la soirée de l’aéroport d’Eleusis vers Tripoli afin de ramener les trois militaires de l’hélicoptère de la marine néerlandaise, appréhendés par les forces de sécurité libyennes. Ils devraient être en terre européenne vers 2 heures du matin. Le secrétaire d’Etat grec aux Affaires étrangères Dimitri Dollis a mené les dernières discussions avec la partie libyenne, représentée par Mohamed Tahir Siala. D’après nos informations, plusieurs pays ont prêté leur concours à cette libération, les Grecs particulièrement mais aussi les Maltais et les Italiens. Ce sujet (nous pouvons le confirmer maintenant) avait été également évoqué lors de la mission européenne « technique » envoyée à Tripoli par Catherine Ashton, le week-end dernier, à Tripoli.

(1) Lire également : Optimisme raisonnable sur le sort des militaires néerlandais otages en Libye