Cathy Ashton durcit le ton sur la Libye : Kadhafi paiera ses actes

Cathy Ashton durcit le ton sur la Libye : Kadhafi paiera ses actes

Share

Kadhafi à l’assemblée générale de l’ONU (crédit : Nations-Unies, septembre 2009)

(BRUXELLES2) Cathy Ashton a durci le ton, dimanche, après l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution demandant le gel des avoirs, l’interdiction des voyages, l’embargo sur les armes et la saisine de la Cour pénale internationale. (voir le texte de la résolution)

Les sanctions appliquées en urgence

« L’Union européenne soutient pleinement cette résolution et mettra en œuvre les mesures restrictives de toute urgence. L’UE avait déjà commencé à travailler sur les mesures restrictives, telles que le gel des avoirs, l’interdiction de voyager et l’embargo sur les armes ; les préparatifs sont donc déjà bien avancés. L’adoption formelle aura lieu dès que possible pour permettre une application intégrale et immédiate des mesures. »

Les violences s’aggravent en Libye. Ce n’est pas tolérable

« Ce qui se passe en Libye ne peut être et ne sera pas tolérée par la communauté internationale. La violation des droits de l’homme doit cesser immédiatement. Kadhafi et les autorités libyennes doivent savoir que leurs actions inacceptables et scandaleuses auront des conséquences. Je l’ai déjà dit. Je le prie de cesser la violence pour parvenir à un règlement pacifique de la situation qui est acceptable pour le peuple de la Libye. Le peuple de Libye a parlé et le colonel Kadhafi doit l’écouter. »

Les auteurs de ces violences devront rendre des comptes à la justice internationale

« Ceux qui seront responsables d’attaques contre des civils devront rendre des comptes. L’impunité des crimes commis ne peut pas être, ne sera pas tolérée. C’est tout le sens de la résolution du Conseil de sécurité et de la décision de saisir le Procureur de la Cour pénale internationale. »

(NVG)