Les forces italiennes en « alerte maximale » (Maj1)

Les forces italiennes en « alerte maximale » (Maj1)

Share

L’arrivée de deux Mirage en territoire maltais a sonné le tocsin dans l’Italie voisine, qui partage avec Malte, d’être l’un des deux territoires (européens) les plus proches géographiquement de la Libye. Les bases aériennes de Gioia del Colle (Bari) et de Trapani ont ainsi été placées en « alerte maximale ». Les équipages des Eurofighter (dans la première) et de F16 (dans la seconde), sont « prêts à décoller immédiatement, si nécessaire, pour neutraliser les menaces aériennes » indiquent les autorités italiennes. « D’autres mesures pourraient être prises dans le futur en fonction de l’évolution du risque ».

Crédit : défense italienne

Un navire d’écoute électronique

(mis à jour 23h) On a ainsi appris dans la soirée de lundi qu’un navire, l’INS Elettra, a été envoyé au large des eaux libyennes. A bord une équipe des forces spéciales italiennes. Ce navire de soutien 93 mètres de long, 15 mètres de large et de près de 3.000 tonnes, avec un équipage de 35 militaires et 65 techniciens, a une spécificité : l’écoute électronique. Ce n’est pas tout à fait le navire adéquat pour les évacuations ou les soins. Il est ainsi équipé de multiples supports d’information électronique et peut effectuer des tâches de soutien logistique et d’information pour les opérations spéciales, les opérations de recherche, collecte, l’analyse et l’évaluation des émissions acoustiques et électromagnétiques…

Lire également : 2 Mirage de l’armée libyenne ont pris le large… (maj3)