2 Mirage de l’armée libyenne ont pris le large… (maj3)

2 Mirage de l’armée libyenne ont pris le large… (maj3)

Share

Deux Mirage F1 de l’armée de l’Air libyenne ont atterri dans l’après midi de lundi sur l’aéroport international de Malte. Les pilotes ont demandé une autorisation d’urgence pour atterrir et refaire le plein selon les sources locales, citées par le quotidien Times of Malta.

Les officiers (des colonels) ont demandé l’asile politique selon les dernières informations. Car ils auraient refusé de bombarder des opposants à Benghazi ont-ils expliqué aux autorités maltaises. (*)

Juste avant étaient arrivés deux hélicoptères civils en provenance de Libye, avec 7 personnes à bord, sans autorisation de décollage (coté libyen) mais avec l’autorisation d’atterrir (coté maltais). Les hélicoptères, des Super Puma de la compagnie Heli Union (basée à Toussus le Noble) sont immatriculés en France (F-GHOY, F-GYSH), et sont régulièrement employés en Libye notamment auprès des firmes européennes (comme Agip). Les personnes se prétendent de nationalité française. Mais seul l’un d’entre eux aurait un passeport avec lui. La police maltaise enquête.

NB : On peut souvenir que jusque dans les années 1980, les forces libyennes avaient entretenu un petit contingent héliporté sur l’aéroport de Malte.

(*) mis à jour 21h.

Lire également : Les forces italiennes en « alerte maximale »