Le Watchkeeper de l’UE

(BRUXELLES2) L’officier de permanence (le watchkeeper) de l’UE a un rôle multiple, selon sa fiche de poste que j’ai pu consultée.

  • suivre l’actualité mondiale 24H sur 24, produit des revues de la presse quotidiennes aider à la recherche d’informations pour les analyses et évaluations du SitCen, alerte les personnes appropriées en cas d’événements importants;
  • servir de point de contact, lors des crises, pour évaluer l’évolution de la situation, recueille et préparer la première synthèse d’informations découlant d’activités de gestion de crise de l’UE;
  • maintenir le contact avec les missions de gestion de crise de l’UE ainsi qu’avec le personnel déployé dans le cadre d’opérations de gestion de crises militaires ou civiles,
  • lancer des actions immédiates  en réponse à de graves incidents impliquant des missions de gestion de crise de la part de l’UE;
  • être le point de contact pour le Haut Représentant de l’UE, de hauts Représentants spéciaux de l’UE et d’autres officiels de haut rang de l’UE, surtout lorsqu’ils sont en déplacement;
  • en tant qu’agent de communication, accompagner le Haut Représentant de l’UE dans ses déplacements;
  • lors des missions d’accompagnement sus mentionnées, maintenir le contact avec le SitCen et autres institutions afin d’assurer le passage continu d’informations de et vers le Haut Représentant de l’UE.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Commentaires fermés.