Un nouveau navire piraté au large du Kenya

Le Mv York (crédit : Eunavfor)

Un nouveau navire, le MV York, a été attaqué, samedi 23 octobre et capturé par les pirates au large de Mombasa (Kenya). Deux skiffs l’ont pris d’assaut, battant pavillon de Singapour, à 50 milles à l’est de Mombasa alors qu’il faisait route vers les Seychelles. La capture vient d’etre confirmée par le QG d’Atalanta, l’opération européenne anti piraterie. L’hélicoptère turc du Gaziantep, qui fait partie de la force CTF 151, a été envoyé pour enquêter. Et ils ont pu effectivement observer des pirates à bord.

Le MV York est un tanker GPL de 5.075 tonnes qui bat pavillon singapourien, et géré par une entreprise grecque. Il est dirigé par un capitaine allemand comporte 16 autres hommes d’équipage (2 Ukrainiens et 14 Philippins).

Le Golden Wave, un bateau de pêche piraté le 9 octobre, a été vu avec proximité. Et il semble certain que les pirates s’en servent désormais comme bateau-mère. Les incidents se multiplient, en effet, au large du Kenya depuis presqu’un mois. Et il semble certain que les efforts tant des forces multinationales que des forces kenyanes va être maintenant de neutralise les bateaux mères opérant dans la zone.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).