Un premier cycle de formation de soldats somaliens est terminé en Ouganda

Crédit : Ministère espagnol de la Défense

(BRUXELLES2) Les Européens viennent d’achever la formation d’un premier cycle de 192 sous-officiers somaliens. Une formation qui a duré quatre mois au camp de Bihanga en Ouganda, avec à la clé, initiation à la topographie militaire, au maniement des armes, aux transmissions, à la tactique, aux techniques et procédures nécessaires pour être un chef de peloton. La formation a aussi inclus des cours de leadership, de droits de l’homme et de droit de la guerre, ainsi qu’une présentation des structures du gouvernement fédéral de transition somalien et de ses forces armées.

Mais, pour les 192 « stagiaires », la formation n’est pas terminée. Après un week-end de repos, démarre, ce lundi 6 septembre, un nouveau cycle de formation. 21 Somaliens vont ainsi suivre le module de « juniors officiers », tandis que les 171 autres recrues vont partir en formation spécialisée : 91 sur le module « infanterie », 20 sur les transmissions, 20 sur les Premiers secours et 40 sur la lutte contre les engins explosifs improvisés.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).