Pourquoi un militaire a le spleen dans l’UE ?

Pourquoi un militaire a le spleen dans l’UE ?

Ton VanOsch (crédit : Conseil de l’UE)

(BRUXELLES2) Ton Van Osch, le chef d’Etat-Major de l’UE, était l’orateur invité au dîner du Brussels Defence Debate, organisé par la présidence belge vendredi et samedi à Bruxelles (1). « Le rôle du militaire est un peu moins visible dans l’Union européenne » a expliqué Van Osch. Il a donc peur d’être « un tout petit instrument parmi  plein d’autres instruments de l’approche globale. Tandis qu’à l’OTAN, c’est le seul instrument. » Quand on parle d’approche globale, il en est l’acteur principal, « il est au centre »… Pour autant le chef d’État major de l’UE – qui est aussi le conseiller militaire de Cathy Ashton – estime la période actuelle comme « extrêmement excitante » ; il voir l’avenir de la PeSDC « radieux » sans se cacher les difficultés de la période, notamment en matière budgétaire.

(1) Il remplaçait au pied levé le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Pierre Lellouche qui avait un « autre agenda » et n’avait sans doute pas trop envie d’apparaître en public en pleine affaire « rom ».

(Nicolas Gros-Verheyde)