Une frégate danoise désarme un groupe de pirates potentiels

Une frégate danoise désarme un groupe de pirates potentiels

(BRUXELLES2) L’Esbern Snare a appréhendé, vendredi, un groupe suspect qui dans un skiff se préparait à une attaque. Les « pirates » avaient été repérés par un avion de patrouille maritime japonais dans le couloir recommandé de transit international (IRTC) dans le Golfe d’Aden. La frégate danoise qui participe à l’opération de l’OTAN – Ocean Shield – dans le Golfe d’Aden était la plus proche de l’incident et est intervenue. L’hélicoptère du Esbern Snare a survolé le bateau suspect et a effectué des tirs d’avertissement à l’avant du skiff pour forcer les suspects à s’arrêter. Il a fallu un tir au but, sur le skiff lui-même pour qu’ils consentent à s’arrêter.

Le temps que les équipes de contrôle arrivent à bord de leurs RHIB, l’équipage de l’hélicoptère a pu observer d’étranges manoeuvres, les suspects se délestant de certains objets qui ressemblent de très, très près à des armes… (on reconnait notamment dans le cadre rouge ce qui est, en fait, un RPG). 7 suspects ont pu être, ensuite appréhendés et le reste de l’attirail de piraterie a été saisi.

Pour le capitaine Carsten Fjord-Larsen, l’officier commandant l’Esbern Snare : « les pirates ne semblaient pas réaliser le danger qu’il y avait à ne pas se conformer à nos ordres. » Ce qui n’est pas précisé, c’est que les pirates ne seront pas poursuivis et ont été libérés (faute de flagrant délit, de pays d’accueil dans le Golfe et d’accord avec des pays d’accueil).

(Nicolas Gros-Verheyde)