La république Tchèque veut suspendre ses missions à l’étranger sauf en Afghanistan

Share

(BRUXELLES2) La rigueur a sonné ! Le ministère de l’Intérieur tchèque, Radek John, a annoncé, la semaine dernière, plusieurs mesures pour économiser 8,3 milliards de couronnes. Au menu, gel des salaires des policiers et pompiers, allègement de la facture versée aux opérateurs télécom pour les écoutes téléphoniques… et  Les missions de police à l’étranger vont également être supprimées. Le ministère de l’Intérieur est l’un des quatre ministères les plus touchés par les réductions budgétaires décidées par le nouveau gouvernement tchèque. De son coté, son collègue de la Défense, Alexandr Vondra, a proposé de baisser le nombre de soldats tchèques engagés au Kosovo. Estimant que la présence militaire tchèque au Kosovo est devenue « inutile », il a suggéré de n’y laisser qu’une cinquantaine de personnes sur les 500 actuellement sur place. En revanche, le contingent tchèque en Afghanistan (530 personnes) pourrait être renforcé de quelques dizaines d’hommes.

(Nicolas Gros-Verheyde)