La Finlande précise sa participation à l’opération Atalanta pour 2011

La Finlande précise sa participation à l’opération Atalanta pour 2011

Crédit photo : marine finlandaise

(BRUXELLES2) Ce devrait être chose faite le 14 septembre. Le comité gouvernemental de politique étrangère et de sécurité (UTVA) a, en effet, sur son agenda de réunion, la décision sur l’envoi d’un navire mouilleur de mines Pohjanmaa sur les côtes somaliennes dans le cadre de l’opération anti-piraterie de l’UE EUNAVFOR Atalanta.

Eviter le jugement de pirates en Finlande

La Finlande avait déjà envisagé sa participation en 2009 pour 2010 (1). Mais cette décision avait été repoussée, en partie pour cause économique (2). Aujourd’hui, « tout est prêt pour une décision » a déclaré le ministre de la Défense, Jyri Häkämies . La Finlande veut cependant éviter d’avoir à juger directement les pirates. « Notre objectif est d’être sûr que les droits de l’homme soient respectés – a précisé Häkämies, selon nos confrères du quotidien Helsingin Sanomat – et (…) éviter les situations dans lesquelles les pirates seront traités en Finlande pour un procès. »

Coût de l’opération pour la Finlande : environ 10 millions d’euros pour un déploiement d’environ 6 mois (4 mois en opération et deux mois de voyage). 120 Finlandais participeront à l’opération, dont un tiers de réservistes. Mais tous ne seront pas à bord : certains seront basés dans l’Etat-Major de force ou au FHQ logistique de Djibouti. Le navire pourrait partir début janvier de Finlande. Le Pohjanmaa est le plus grand des trois mouilleurs de mine que possède la Finlande, avec un avantage appréciable : l’air conditionné. Mais à coté des mastodontes alignés par les autres pays, il paraîtra sans doute un peu petit. Autre désavantage : il n’est plus tout jeune.

A lire aussi :
(1) Une frégate finlandaise pour l’opération Atalanta ?
(2) La Finlande repousse sa participation à Atalanta à 2011

(Nicolas Gros-Verheyde)