Le Mv Syrian Star libéré. 2 marins blessés pris en charge

Crédit : Bundeswehr

(BRUXELLES2) Capturé par les pirates jeudi (lire ici), le MV SYRIAN STAR a été apparemment abandonné par ses ravisseurs qui ont quitté le navire, « de leur propre chef », en utilisant un des bateaux de secours, confirme le QG de l’opération anti-piraterie de l’UE « Atalanta ». Deux marins ont été blessés dans l’attaque initiale, lors de l’abordage. Ils ont été pris en charge, ainsi qu’un troisième marin blessé dans un accident de travail, par une équipe médicale de la frégate allemande Schleswig-Holstein qui a été hélitreuillée sur le navire marchand. Ils pourraient être évacués si leur état le nécessite, précise-t-on du coté européen.

Le navire s’était rapproché des côtes somaliennes, près de Bossasso. Où les autorités du Puntland projetaient de donner l’assaut rapidement, selon l’ONG Ecoterra, qui ajoute que le navire qui transportait une cargaison de sucre dans a fait l’objet d’une négociation entre les clans somaliens.

Non respect des bonnes pratiques

(maj) Selon la Bundeswehr, le navire n’a respecté aucune des consignes de sécurité, pourtant préconisées au niveau international par le Bureau maritime international et le MSCHOA (centre anti-piraterie de l’opération EUNAVFOR). En 5 minutes, les pirates ont pu ainsi se rendre maîtres du navire. Alors que la frégate allemande ainsi qu’un destroyer américain étaient dans les parages et auraient ainsi pu intervenir rapidement.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.