Traitement en justice des pirates : la solution française

Traitement en justice des pirates : la solution française

(BRUXELLES2) La traduction en justice reste toujours en problème. Et les Etats semblent un peu divisés par rapport aux solutions comme l’a montré le débat aux Nations-Unies cette semaine (lire : les options). Selon le Danemark, 60% des pirates suspects ne peuvent être traduits devant un tribunal, et doivent donc être relâchés. Selon mes statistiques,(…)