L’aide internationale à la Russie (mis à jour 2)

L’aide internationale à la Russie (mis à jour 2)

Dash8SecurCivile.gif

Le Dash8 – Crédit photo : Sécurité civile FR

(BRUXELLES2) Après avoir refusé toute aide internationale, la Russie a accepté les offres qui lui étaient faites par plusieurs pays. Aux 11 et 12 août, il y avait ainsi, selon le ministère des situations d’urgences, venant de pays étrangers : 551 pompiers à l’oeuvre, une centaine de véhicules, 6 avions et 7 hélicoptères (chiffre en augmentation par rapport à la veille : 394 pompiers, une quarantaine de véhicules, 5 avions et 5 hélicoptères). La moitié de ces effectifs étant fourni par l’Union européenne (5 avions et 281 pompiers).

Les anciennes républiques d’URSS ont fourni le plus rapidement une aide : l’Arménie (4 véhicules, 150 motopompes, une cinquantaine de pompiers, dans la région de Nijni-Novgorod), l’Azerbaïdjan (2 hélicoptères, Mi17 et Ka 32a, envoyés mercredi 4 août dans la région de Lipetsk et Riazan), le Kazakhstan (2 hélicoptères Mi-8 et Mi-171, dans la région de Samara), la Biélorussie (1 hélicoptère Mi-8, 20 véhicules et 150 pompiers dans la région de Ryazan), l’Ukraine (2 avions An-32, deux groupes de pompiers dans la région de Voronezh, un détachement de 500 militaires prêt à partir, selon Ria Novosti). La Turquie a envoyé 2 hélicoptères (dans la région de Riazan).

Les Etats-Unis ont envoyé 2 avions cargos contenant du matériel anti-feu (réservoirs à eau, pompes, combinaisons anti-feu…).

La contribution européenne

Six pays de l’Union européenne participent actuellement aux opérations : la Bulgarie (une centaine de pompiers – 92 pompiers et 3 médecins -, actifs depuis le week-end du 7 août), la Pologne (150 pompiers et 50 véhicules partis en convoi, samedi 7 août, via les pays baltes), l’Italie (2 Canadairs CL 415), la France (un gros bombardier d’eau, un Dash 8, parti lundi 9 août). La Lettonie a annoncé envoyer, mardi 10 août, une unité d’intervention de 12 sapeurs-pompiers et 2 véhicules. Et la Lituanie a décidé, jeudi 12 août, d’envoyer à son tour une équipe de 24 pompiers avec du matériel.

mis à jour jeudi 13 août
(Nicolas Gros-Verheyde)