Le nouvel organigramme du service diplomatique (exclusif)

Le nouvel organigramme du service diplomatique (exclusif)

(BRUXELLES2)Voilà le nouvel organigramme du service diplomatique européen. Ainsi qu’indiqué (1), le nouvel organigramme du SEAE concocté par Lady Ashton, la haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères (HR) ne diffère pas de façon majeure du premier diffusé en mars. Mais il se complexifie légèrement au niveau des relations hiérarchiques et comporte quelques nouveautés… ainsi qu’une devise. Attention ! cet organigramme est « à titre illustratif » et ne reflète donc pas, encore, une version
définitive.

Quelques nouveautés :

– l’apparition d’un quatrième homme dans le trio de tête au point qu’on peut parler maintenant d’un quatuor de tête. Le « Chief operating officer », sorte de secrétaire général bis, sera placé en partie sous l’autorité du secrétaire général exécutif, mais aura aussi un accès direct hiérarchique à la Haute représentante, et sera membre à part entière du « Corporate board ».

– la transformation de l’unité « relations interinstitutionnelles » en un département plus large « Coordination », chargé aussi des relations avec les Etats membres, en lien étroit avec le représentant du HR au Comité politique et de sécurité (COPS).

– une nouvelle unité géographique est créée : au lieu de 4 il y en aura 5. On peut remarquer ainsi que toutes les zones géographiques sont couvertes, y compris
celles normalement dévolues à l’élargissement (Balkans, Turquie, AELE) :

  • Moyen-Orient / Méditerranée ;
  • Russie Balkans Asie centrale / Partenariat oriental / Balkans ;
  • Afrique (avec une unité « Corne de l’Afrique » distincte de l’Afrique de l’est) ;
  • Amériques ;
  • Asie (une sous-direction sera consacrée spécifiquement à l’AfPak – « Afghanistan – Pakistan »)

– au niveau des structures civilo-militaires, on voit que le SitCen se rattache plus étroitement à celles-ci. Et qu’une nouvelle unité fait son apparition « Processus de paix et réponse de crise » dépendante de la Commission mais qui serait rattaché hiérarchiquement au Haut représentant…

Une devise

Last but not least, le SEAE est désormais doté d’une devise : « un service pour la prévention des conflits, la sécurité et la stabilité« .
SeaeOrgan-UE100726.JPG

PS : excusez-moi pour la piètre qualité graphique du document, mais je n’ai sous la main que mon petit Sony.

(Nicolas Gros-Verheyde)

(1) La procédure de recrutement du « Top ten » du service diplomatique lancée (maj)