Srebrenica. Plainte contre trois officiers néerlandais

(B2) Deux familles de victimes de Srebrenica viennent de porter plainte pour complicité de génocide et de crimes de guerre contre des officiers néerlandais présents à Srebrenica en 1995 dans le cadre de la FORPRONU. Selon la presse néerlandaise, cela concerne deux personnes qui étaient présentes : Nuhanovic était interprète et Mustafic électricien sur la base de Potocari, commandée par les Néerlandais. Leurs familles s’étaient réfugiées sur la base après la chute de Srebrenica. Mais ils ont été contraints de quitter le camp. Les corps des père et frère de Nuhanovic furent retrouvés ensuite tandis que Mustafic a disparu.

La plainte déposée devant le parquet d’Arnhem (Pays-Bas) vise le commandant du « Dutchbat 3 », Thom Karremans, le commandant adjoint, Rob Franken et l’adjudant Berend Oosterveen.

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).