Les Etats africains décident du renforcement de l’AMISOM

Les Etats africains décident du renforcement de l’AMISOM

ReuIgad-5Juillet.jpg(BRUXELLES2) Les pays africains participant à l’IGAD (Inter-Governmental Authority on Development) se sont mis d’accord, lundi, à Addis Abeba, pour renforcer « de façon immédiate » l’AMISOM de 2.000 hommes supplémentaires afin d’atteindre le plafond de 8100 hommes. « La détériotation de la situation sécuritaire en Somalie (apparaît) préoccupante » ont-ils souligné. Ils ont également convenu de faire tous les efforts au niveau de l’Union africaine et du Conseil de sécurité de l’ONU pour obtenir le déploiement dans le pays d’une force de 20.000 hommes (comprenant des forces somaliennes et des forces africaines). Cette réunion était tenue au niveau des chefs d’Etat ou de gouvernement et regroupait ainsi Zenawi (Ethiopie), Museveni (Ouganda), El Bashir (Soudan), Guelleh (Djibouti), Kibaki (Kenya), Sheikh Ahmed (Somalie).

(NVG)

Télécharger communiqué final