L’UE confirme son opposition à la politique de construction d’Israël, à Jérusalem Est

(B2)La diplomate en chef de l’UE, Cathy Ashton, exprime publiquement son inquiétude face à la poursuite de la politique de colonisation et d’établissement de logement à Jerusalem Est. Elle rappelle la position européenne : « L’UE n’a jamais reconnu l’annexion de Jerusalem est. La construction et la émolition de maisons sont illégales au regard de la loi internationale et constitue un obstacle à la paix et menace de rendre impossible la solution de deux Etats« . Et la Haute représentante pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité d’appeler Israël à « s’abstenir de mesures qui nuisent aux pourparlers indirects en cours« . Dans le même temps, histoire d’équilibrer cette déclaration qui équivaut à une condamnation, elle condamne (également) la récente attaque contre un centre de vacances de l’UNRWA à Gaza. Ce ne sont que des mots sans doute. Mais sans mots, pas de diplomatie…

(NGV)

Télécharger la déclaration

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).