Les Britanniques donnent un navire de gardes-côtes aux Seychelles

GardesCotesFortune1-Uk1006.jpg

(B2) Les Britanniques vont acheminer aux Seychelles un nouveau bateau de gardes-côtes. Il a servi auparavant dans l’Institution royale de sauvetage en mer (RNLI).

De 14 mètres de long, ce bateau « tous-temps » peut atteindre une vitesse de 18 noeuds et a une autonomie de 240 miles. Les Seychelles ont demandé à leurs partenaires une aide pour renforcer ses capacités de lutte contre la piraterie avec deux nouveaux navires.

Le navire, dénommé Baltic Exchange II a été rebaptisé Fortune. Il devrait arriver d’ici deux mois à bord d’un navire auxiliaire de la Royal Navy. Ce n’est pas la première fois que des navires sont expédiés ainsi à l’autre bout du monde pour trouver une nouvelle vue. 8 d’entre eux ont ainsi été envoyés en Chine.

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).