Les 11 pirates somaliens traduits aux Etats-Unis sont inculpés

MacBride Neil Attorney@Us(BRUXELLES2) L’Attorney général de Virginie (USA) à Norfolk, Neil MacBride, a indiqué, le 23 avril, qu’il entendait poursuivre les 11 somaliens suspectés de piraterie et arrêtés, en flagrant délit, dans l’Océan indien par deux navires de la marine américaine l’USS Nicholas et l’USS Ashland, respectivement le 31 mars et le 10 avril.

Les Somaliens avaient commis une petite erreur d’appréciation… en s’attaquant aux deux batiments de la force navale américaine.

Décision avait été prise de les rapatrier aux Etats-Unis (car ils avaient attaqué un navire militaire). L’enquête a été conduite par le bureau du FBI de New York et de Norfolk et le Naval Criminal Investigative Service (NCIS).

Les 11 hommes ont été inculpés de plusieurs chefs d’accusation (ce qui ne signifie pas encore que leur culpabilité soit reconnue, le principe de la présomption d’innocence) : attaque pour piller un navire ; attaque avec arme dangereuse ; conspiration pour utiliser des armes dans un crime avec violence ; pour lesquels ils risquent 10 ans au minimum à la prison à vie selon les chefs d’accusation.

NB : l’USS Nicholas est basé à Norfolk et l’USS Ashland à Little Creek

(Nicolas Gros-Verheyde)

Lire également : L’USS Nicholas capture 5 pirates au large des Seychelles

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).