La mission de l’UE en Irak serait prolongée de deux ans

EulexIraq.jpg(BRUXELLES2) Le conseil des ministres des Affaires étrangères de mai pourrait prolonger de deux ans la mission européenne « Etat de Droit » en Irak (EUJUST Lex). Dans cette prolongation serait inscrite la poursuite des actions de formation déjà entreprises des hauts responsables de la police ou de la justice mais en poursuivant une inflexion entamée ces derniers mois. L’objectif serait d’avoir davantage de formations dans le pays même et non plus « off shore » (en Europe ou dans d’autres pays comme la Jordanie), comme actuellement. Ce qui permettra à la fois d’augmenter le nombre de formations et de les affiner. Il s’agit aussi d’étendre la présence d’EUJUST Lex. Déjà présent de façon permanente à Bagdad, la mission de la PeSDC compte ouvrir deux implantations supplémentaires : à Erbil au nord (Kurdistan) et Bassorah, au sud.

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).