Réunion de hauts diplomates de l’UE près du pole nord…

SaariselkaSnowmobiling.jpg
(crédit photo : office de tourisme de Saariselkä)

(B2) Le ministre des Affaires étrangères finlandais, Alexander Stubb, a eu une bonne idée : inviter certains de ses homologues (français, italien, suédois, estonien et turc) ainsi que la Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Ashton, à un séminaire à Saariselkä en Laponie, du 12 au 14 mars. Un petit vilage à 250 kilomètres au nord du Cercle Polaire.

Sous la glace, des sujets chauds… : comment renforcer le rôle de l’Union dans la politique internationale (avec un compte rendu de Cathy Ashton), ainsi que la politique de voisinage de l’UE. Température : -9°. C’est raisonnable…

La Finlande vise un ou deux postes de premier rang dans le service extérieur dont un poste d’ambassadeur dans un grand pays. A Helsinki, on rêve d’un poste d’ambassadeur de l’UE à Moscou ou Pékin. « Il ne serait peut être pas mal si des politiciens de premier rang étaient nommé à des postes comme Pékin et Moscou, au lieu de fonctionnaires », a déclaré Stubb… Cathy Ashton a, justement annoncé, au  Gymnich à Cordoue, que trois postes de chefs de représentations de l’UE seraient prochainement ouverts : en Chine, en Afrique du Sud et au Brésil. Quel hasard !

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter