Les gardes-côtes du Topaz face à une attaque de pirates (suite)


(B2) Entre les pirates et les gardes-côtes des Seychelles, la tension monte. Après avoir récupéré des otages et arrêté des pirates hier (lire ici), le Topaz a été attaqué cette nuit (vers 4 heures du matin locales). Un bateau mère et 2 skiffs pirates ont ouvert le feu sur le Topaz alors que celui-ci se trouvait dans la Zone économique exclusive, sur le chemin de Mahé
. Les gardes-côtes ont riposté. Un des skiffs a coulé et le bateau-mère a explosé et pris, le troisième skiff s’est enfui. Le Topaz a poursuivi sa route vers Port Victoria, annonce le corps des gardes-côtes estimant « que la priorité était de retourner avec les otages sains et saufs et ne pas risquer la vie des civils à bord par la chasse vers le troisième skiff. Le sort des pirates sur les trois navires n’est pas connu » est-il encore précisé. Ce qui me semble être une entorse à l’obligation de la sauvegarde de la vie en mer.

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).