Aux Seychelles, en quête de protection contre les pirates somaliens

Sur le Drennec (© NGV / B2)
Sur le Drennec (© NGV / B2)

(BRUXELLES2 à Victoria, Seychelles) Pour faire face aux pirates, les thoniers français pêchent dans l’océan indien sont la proie des pirates ne partent plus en mer sans leurs équipes de protection embarquée, les fusiliers-marins français qui les protègent contre toute attaque. Une expérience que la France défend. Elle voudrait voir la justice seychelloise un peu plus active et engagée pour traquer et sanctionner les pirates.

Thoniers basques aux Seychelles: « Nous sommes des pêcheurs, pas des militaires »

Le Drennec et le Glénan reprennent la mer avec des militaires

Le contrat entre les thoniers bretons aux Seychelles et l’armée va être renouvelé

La France veut que la justice seychelloise soit un peu plus active envers les pirates

Autour des Seychelles : base et renseignement, nerf de guerre des pirates

Reportage (exclusif) avec les avions « luxembourgeois » d’Atalanta aux Seychelles

Lire aussi : Avec les avions “luxembourgeois” d’Atalanta aux Seychelles

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).