L’accord d’échange d’informations « secret défense » avec la Russie finalisé

(B2) L’Union européenne va signer un accord avec la Russie permettant d’échanger des informations classifiées (NB : le sommet avec la Russie a lieu le 18 novembre). Engagé il y a six ans — en novembre 2003, le Conseil autorisait le Haut représentant à engager des négociations , le processus de négociation a mis plusieurs années avant d’aboutir. Un texte avait finalement été mis au point juste… avant l’été 2008. Mais la guerre russo-géorgienne en a repoussé la signature.

C’est le FSB, le service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie qui est chargé de « coordonner les actions menées en vue de la mise en oeuvre » de l’accord, coté russe ; la direction de la sécurité de la Commission européenne (responsable : le commissaire Kallas) et le bureau de sécurité du Conseil, coté européen. Fait notable : la langue russe est utilisée comme « langue faisant foi » avec la langue anglaise. Télécharger l’accord

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).