Création d’une unité spéciale anti-pirates aux Seychelles: Tazar

(BRUXELLES2) Les forces armées des Seychelles ont présenté, cette semaine, la nouvelle unité – dénommée « Tazar » spécialement dédiée à la lutte – et de protection du territoire. Décidée en juin, cette création s’intègre dans une restructuration de plus grande ampleur de modernisation des forces seychelloises et des gardes-côtes de l’archipel. Les hommes de cette unité ont d’ailleurs suivi des entraînements de commando, de protection des personnalités VIP, anti-terroristes ou d’opérations spéciales maritimes, rapporte la presse seychelloise. Certains d’entre eux
reviennent tout juste d’un entraînement spécial avec les forces indiennes (y participaient coté indien le 4e régiment de Gurkhas spécialisées dans le contre-terrorisme
et les forces spéciales du régiment parachutiste). L’armée indienne est depuis longtemps étroitement associée à la mise sur pied des forces seychelloises. A la présentation aux armes, le haut commissaire indien, Asit Kumar Nag, ainsi que des officiers de l’armée indienne étaient présentes, et des officiers français (NB : un officier français participe régulièrement aux travaux du comité de haut niveau de lutte contre la piraterie des Seychelles, et certaines formations ont été dispensées par les officiers français).

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).