4 pirates suspects arrêtés par la Louise-Marie, « raccompagnés » à terre

4 pirates suspects arrêtés par la Louise-Marie, « raccompagnés » à terre



(B2) On l’a appris à l’occasion du point hebdomadaire des forces armés belges. La frégate belge « Louise-Marie », engagée dans l’opération européenne
de lutte anti-piraterie « Atalanta », a intercepté en début de semaine, quatre « pêcheurs » somaliens à bord d’une embarcation suspecte. Une équipe d’abordage du « Louise Marie » est montée à bord de cette embarcation qui avait un problème moteur. Les quatre personnes à bord affirmaient être des pêcheurs. Mais aucun matériel de pêche n’a été découvert à bord. Les quatre suspects ont été embarquées à bord du « Louise-Marie », puis relâchées mardi. Aucune preuve supplémentaire ne pouvant leur être imputée permettant de les traduire en justice. Ils ont été « déposés à terre par l’hélicoptère Alouette III de la frégate », selon le porte-parole de l’armée belge.

 

La visite d’embarcation suspecte est un acte de « routine ». Selon le journal de bord de la frégate, une dizaine de visites de skiffs suspects ont eu lieu au cours du mois de septembre.

crédit photo : composante marine de l’armée belge.