Observateurs européens en Géorgie: mission prolongée d’un an.

Observateurs européens en Géorgie: mission prolongée d’un an.

Share



(BRUXELLES2) Les 27 ministres des Affaires étrangères de l’UE vont officiellement, le 27 juillet, prolonger la mission d’observation de l’UE en Géorgie (EUMM Georgia) d’un an (jusqu’à septembre 2010). Son format devrait rester globalement inchangé. Mais le plan d’opération (OpPlan) est légèrement modifié. L’UE reste, en effet, après le départ de la MONUG (force des Nations-Unies en Géorgie),  présente à la lisière de l’Abkhazie, et des observateurs de l’OSCE, la seule force d’observation internationale présente dans la région.

Après avoir mis en place un mécanisme de prévention et réponse des incidents (Incident Prevention and Response Mechanism) en Ossétie du sud, la mission EUMM a annoncé avoir tenu une première réunion du même genre, à la mi-juillet, pour mettre en place un dispositif équivalent coté abkhaze.

Le mandat du représentant spécial de l’Union européenne (RSUE) pour la crise en Géorgie » est lui aussi prolongé, mais pour une période de six mois simplement, jusqu’au 28 février. Une différence qui peut s’expliquer par la nécessité de caler la date du représentant spécial en Géorgie sur les autres mandats des représentants spéciaux.

(crédit photo : Eumm georgia)