(B2)Après le gouvernement irlandais, c’est le gouvernement bulgare qui devrait envoyer deux officiers de marine au QG d’Atalanta à Northwood. La décision doit être confirmée aujourd’hui, a annoncé un porte-parole du gouvernement. Cette décision est en ligne avec la décision des 27 de prolonger l’opération Atalanta. Chaque pays a été prié de contribuer, au moins symboliquement, en participant à l’Etat-Major. Et toutes les nationalités, ou presque, devraient être représentées d’ici peu.

Il s’agit aussi d’une question concrète pour la Bulgarie. Le pays, qui a de nombreux citoyens engagés dans la marine marchande, est concerné au premier chef. La piraterie ne fait pas de distinction quant à la nationalité. Ainsi, 16 marins bulgares, retenus en otage après la capture du Malaspina Castle, viennent d’être libérés début mai, après un mois de “rétention” par les pirates…

 (NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Comments are closed.